Accueil
Dernière màj: 06.01.2013

 
 
Translate the Website
by google
 

 

 
La construction du train d'attérissage du 109 E
 

1/1

 

Le train du 109 a quelque chose de particulier. Rien n'est à 90°, tout doit être tourné, pour que la roue rentre dans l'aile, et qu'une fois sortie, elle soit alignée. Ayant un mechanisme de trains rentrant que je voulais utiliser pour le 109, avec un servo et palonier exterieur pour pouvoir le verouiller en position rentrée et sortie, j'ai fait un test pour savoir si le servo pourrait actioner tout ca. Sans roues sur la jambe, pas de problemes, mais avec pas moyen (la roue à faire soi même est donnée pour environ 115gr!).Le servo est trop faible (5kg/cm) Ne voulant pas investir dans un 136G, voir 2, après contact pris chez unitracts pour un savoir le prix du mechanisme (dans les 180€ pour les 2 mechanismes + 2 jambes amoties), je me suis vu dans le devoir de faire quelque chose d'autres.
La solution sera un train mechanique, entrainé par un petit moteur électrique (180) avec réducteur. Cela marche très bien, mais avec un angle de 90°. Il faut donc modifier quelques peut la mechanique, et surtout la faire rentrer dans l'aile. 8 élements de 50 mAh sont prévus (conso moteur en charge 30mAh). A 3,5gr l'éléments cela fait même pas un servi standard! Avant d'en arriver la, il faut deja trouver l'emplacement du train dans l'aile, pour que:
1- la roue puissent rentrer dans l aile,
2- la roue soit alignée avec l avion une fois sortie
3- l'habillage de roue soit réaliste et à a bonne position,
4-que tous les angles soient similaires au vrai.
Après plusieures heures passée à chercher comment calculer tout ca, avec l'aide de tryptiques, j 'ai abondonné. Rien ne vaut un vria modèle 3D où l'on peut voir les conséquences de tel ou tel changement. Je suis parti de quelques chose qui me semblait juste, et qui s'avéra vraiemnt pas mal du tout. Comme quoi... Les 5 nervures fraisées en vitesse, une roue faite de mousse, et hop on essaye. Je peux ainsi modifier, (définitivment j'espère) les pieces pour le train final. Comme on peut le voir, la place est comptée dans l'aile, mais pas question de mettres des roues plus petites
  Ah oui, l'avantage de ces petits moteurs est que la rétraction se fait sur plusieurs secondes, comme le vrai, et que cerise sur le gateau, je pourrais imiter à 100% la séquence de rentrée: le train gauche rentrant en retard par rapport au train droit !!
A suivre.....
 
 
© 2002-2013 Blain Willy